BlackBall, saison 2548…

J’ai mon lit dans le bureau de la secrétaire du Directeur…. Oui, je plaisante.

Mais que dire de ce pays, de ce sponsor CIB qui nous offre encore un évènement en pleine pandémie… 14 non stop de Squash de très haut niveau, avec enfin la présence de Mohamed ElShorbagy en Egypte – Il vient de fêter ses 30 ans et est donc délivré de ses obligations militaires.

Ce sera donc le retour à Blackball, ce club dans le quartier Est du Caire, à New Cairo – pour les parisiens, on dirait Grande Banlieue. Un club étonnant pour l’Egypte, qui prévilégie en général les clubs sur de très grandes surfaces. Là, c’est un club sur plusieurs niveaux (piscine en haut, gym au rez-de-chaussée, bureaux au premier sous-sol, squash, badmington, gym artistique au deuxième sous sol, et un court vitré au coeur de tout cela, avec des gradins qui partent du rez-de chaussée jusqu’au court lui-même.

Durant le tournoi, le club est séparé en deux parties: la Bulle et le Reste du Monde. Deux mondes qui s’aperçoivent, se cotoient, mais ne se mélangent que peu (trois officiels PSA/BlackBall, les trois arbitres, et votre servante sont les seuls autorisés à passer du côté public, et à revenir).

Les conditions sont loin d’être faciles pour tous les participants, mais nous sommes tellement, tellement reconnaissant à CIB le sponsor principal, et à la PSA d’organiser un tel évènement dans le contexte actuel.

Il y aura toujours ceux pour critiquer, ceux pour qui “yaqu’afautqu’on”, mais purée que c’est bon de revoir un gros tournoi…

Home